Installation en cours des antennes-relais

 
Ce matin et contre toute attente l’opérateur a repris ces travaux d’installation des antennes-relais sur le toit du 92 rue François Rolland.
 
Nous avons immédiatement informé le cabinet du maire et nous sommes dans l’attente de sa réaction.
 
Le conseil de l’ACN va se concerter très rapidement pour décider des initiatives à prendre.
 
Surtout faites circuler l’information, le plus rapidement et le plus largement possible.

6 commentaires sur “Installation en cours des antennes-relais

  1. Je suis certainement naïf mais lorsque j’ai aperçu des ouvriers sur le toit du 92 rue François Rolland j’ai pensé qu’il ne pouvait pas être question d’installation des antennes puisque la Mairie a fait appel du référé et que nous sommes en attente du jugement.
    Eh bien si, une fois de plus le principe de concertation est considéré par l’opérateur comme valeur négligeable, une fois de plus la mise devant le fait accompli est la technique utilisée, une fois de plus l’avis du riverain, du citoyen, ne compte pas.
    C’est scandaleux, l’opérateur, habitué des passages, en force récidive, et ce dans un moment ou l’exigence de respect du principe de précaution est exacerbée par les doutes sur l’indépendance des experts.
    J’espère que la municipalité prendra dès ce matin des mesures pour interrompre les travaux et ne laissera pas l’ACN s’opposer seule à l’inacceptable.

  2. Une fois de plus, Bouygues passe en force et n’a aucune considération pour les riverains et la santée de nos enfants (écoles à 10 mètres de là où doivent être
    implanté les antennes). J’espère que Monsieur le Maire va tout mettre en oeuvre pour interrompre les travaux ….. les élections approchent !

  3. C’est inimaginable et inacceptable. Je suis outrée de ce nième passage en force !
    Si une procédure d’appel est réellement en cours, comment l’opérateur Bouygues Telecom ose t-il installer ces antennes ?
    J’espère que le maire prendra enfin des mesures concrètes et efficaces pour arrêter ces travaux immédiatement et faire en sorte que ces antennes ne soient pas installées. Car si ces antennes n’ont pour le moment pas été installées, c’est par l’action de l’ACN aidée par la
    mobilisation des riverains et des parents d’élèves. Au maire de se battre enfin réellement aux côtés des Nogentais !

  4. A mon humble avis,il faudrait s’assurer de la bonne foi
    de la municipalité. Car le double langage est un sport
    bien implanté en France, il permet des sursis aux
    protagonistes. Il serait important pour vous d’agir sous
    les conseils d’un avocat pour savoir ce que l’on peut
    faire ou pas ( je pense que vous en avez un )
    Cordialement

  5. Depuis ce matin, je pense que la Mairie a eu l’occasion d’officialiser sa réponse et les actions qu’elle souhaite mener.
    Qu’en est il ?

  6. J’habite au 92 rue François Rolland. Alors imaginez un peu ma stupeur, ce soir, rentrant chez moi, devant cette magnifique "démonstration de savoir-faire en matière d’intégration paysagère de Bouygues Telecom". C’est du joli et c’est du propre messieurs dames ! Imaginons quelques fleurs en plastique, une banderolle "ci-gît toute la considération et la haute estime que BT porte aux riverains et aux parents d’élèves ". Vous voyez ce que je veux dire ? Au secours ! une couronne mortuaire géante est en train de pousser sur le toit de mon immeuble avec truc monstrueux bien planté au milieu ! Quant au sentiment de stupeur… ça tourne carrément au cauchemar. Deux ans que ça dure cette mauvaise blague.

Laisser un commentaire