L’ACN reçue hier par le maire et Nogent sur Europe 1

Logo Europe1
Le maire nous a reçu hier après-midi, répondant favorablement à notre souhait d’une réunion rapide suite à l’installation en début de semaine des antennes-relais rue François Rolland par Bouygues Telecom. Toutefois, si un dialogue direct a pu permettre de faire valoir nos arguments respectifs, le maire n’a pas annoncé pour autant son intention de prendre un arrêté municipal créant à Nogent une zone de protection autour des sites sensibles et particulièrement les écoles.
 
Le maire s’accorde à reconnaître un vide des textes législatifs et un doute sur l’expertise scientifique de l’AFSSET mais sans en tirer les conséquences. Mais il craint l’impact psychologique sur les habitants.

Pour notre part nous préfèrons informer et responsabiliser les riverains et les parents d’éléves. Nous les croyons à même de faire la part des choses s’ils sont pleinement informés.

 
J’espère que la présence de nombreux parents, riverains, adhérents, membres d’autres associations confrontées aux mêmes difficultés, de Janine Le Calvez, présidente de Priartem, permettra au maire de prendre la mesure de l’attente de ses administrés.
 
Dans tous les cas, la charte de bonne conduite de la ville, qui n’est toujours pas respectée a montré ses limites et ne peut pas être la seule réponse face aux opérateurs.
 
Vous pouvez écouter le reportage (à télécharger ou à lire avec le lecteur ci-dessus, mp3, 474 Ko) diffusé hier , jeudi 5 octobre, sur Europe 1 dans l’édition du matin des informations. Le maire évoque les discussions en cours avec l’opérateur sur un site alternatif, toutefois Bouygues Telecom annonce la mise en service des antennes-relais et un délai de dix huit mois pour la mise en place d’un nouveau site.
 
A demain 10 h devant la mairie.

2 commentaires sur “L’ACN reçue hier par le maire et Nogent sur Europe 1

  1. Pour mieux se faire entendre lors des prochaines réunions, constituons une petite fanfare (cuivres, percussions, accordéon…)
    si vous jouez trombone, trompette, sax, tuba, manifestez vous!

  2. Ce que Philmil veut dire : excusez moi d’être didactique, c’est que lors de nos prochaines manifestations publiques, nous nous ferions mieux entendre si nous disposions d’instruments de musique. Alors, joueurs de cuivres, percussionse et accordéon… faites vous connaître

    au pays du petit vin blanc on ne peut qu’être avec les joueurs de fanfares

    je crois que Philmil sait jouer à peu près de tout. (pas tout à fait, mais enfin…)

    leslie

Laisser un commentaire