A la sainte Catherine, tout prend racine …

On ne l’attendait plus ! L’arbre qui cache la forêt des antennes-relais est finalement arrivé au n° 92 de la rue François Rolland.

Grâce à Bouygues Telecom, Nogent sur Marne peut désormais s’enorgueillir d’avoir son jardin suspendu, tout comme Babylone !

Le mystère reste entier quant à l’espèce végétale dont sont gratifiés les nogentais.

Le concours est ouvert… nous attendons vos réponses.

Une chose est sûre, le feuillage en PVC est persistant (très), du genre semper virens et les ondes électromagnétiques crachées par les émetteurs GSM/UMTS dissimulés derrière assurent sa croissance rapide. En tout cas, c’est une espèce particulièrement rustique et peu exigeante qui se plait sous le climat nogentais (espérons qu’elle n’est pas endémique !) : elle croît « hors sol » sur du béton ou du papier goudronné. Peut-être s’agit-il d’un séquoia nain cloné, type OGM, pour mieux résister aux parasites locaux et à l’air pollué ! On ne sait jamais …. En tout cas, sans racines, attention aux rafales du vent d’ouest.

Les moineaux déboussollés viendront-ils y nicher ? Ils seraient bien avisés de passer leur chemin s’ils ne veulent pas subir le sort des cigognes espagnoles – dont les nids situés à moins de 200 mètres des antennes – qui ont vu leur fécondité chuter de moitié.

Par contre, l’emplacement est tout indiqué pour le pigeonnier que la ville de Nogent souhaite installer pour stériliser ces malheureux volatiles…

Ne boudons pas notre plaisir ! les hommes bioniques qui déambulent comme des fantômes le « bluetooth » collé à l’oreille, pourront téléphoner tout leur saoul sur le coteau de Nogent pour appeler leur maîtresse ou leur maman grâce, à l’intercession magique du mobile et tenir les propos lénifiants que nous connaissons tous « Allo, c’est moi ! j’arrive ! comment ça va ? oui, oui moi ça va et toi ça va », et ce, pour le plus grand profit de l’opérateur.

A j’oubliais, il y a aussi la pergola et les bacs à fleurs en faux vrai chêne et le faux vrai lierre qui habille les gardes corps et les fausses cheminées en plastique (qui ne fument pas) : Bouygues Telecom est un vrai père Noël !

Pour que le plaisir esthétique des habitants du coteau soit complet, cotisons-nous pour l’installation des nains de jardins multicolores aux quatre coins de la terrasse du 92 de la rue François Rolland.

On vit vraiment une époque formidable !

3 commentaires sur “A la sainte Catherine, tout prend racine …

  1. Merci pour votre humour même si la situation est tragique !
    La baisse de fécondité des cigognes est un constat alarmiste, et nos enfants dans tout ça, qui eux se trouvent à 20 metres des antennes, auront-ils la chance de pouvoir
    devenir parents un jour ? L’inertie du Maire est déplorable …

  2. Sur le plan du droit, je ne vois que deux options :
    – attaquer la décision d’installation, sur le plan administratif notamment ;
    – faire modifier la loi pour qu’elle soit plus protectrice des citoyens.
    Dans les deux cas, mobilisons-nous !

    Dominique

  3. J’ai beaucoup apprécié l’humour de Michel dans sa tribune à l’occasion de la Sainte Catherine…c’est pathétique !
    Pouvez-vous m’indiquer s’il existe une cartographie des émissions des antennes- relais et l’indication des fréquences sur l’est parisien ?
    Bon courage à tous

Laisser un commentaire