Antennes-relais :le Préfet du Val de Marne préside la concertation

La nouvelle réunion de concertation est donc prévue le jeudi 22 février 2007 à 9h30 à la Sous -préfecture en présence de Bernard Tomasini, préfet du Val de Marne et d’Olivier du Cray, sous-préfet.
 
La présence des deux plus hauts représentants de l’état dans notre département confère donc à cette réunion de concertation un caractère exceptionnel. Nous espérons qu’il permettra à la fois de répondre concrètement à nos attentes dans des dossiers de proximité (92 rue François Rolland, écoles Paul Bert et Guy Moquet), de donner un nouveau cadre à la politique d’implantation d’antennes-relais dans le département et à la sensibilisation des utilisateurs de téléphones portables.
 
Nous irons donc à ce que nous espérons être un temps de dialogue entre toutes les parties malgré quelques hésitations que nous avions formulées dans un récent courrier (page 1 et page 2) en réponse à l’invitation du sous-préfet.
 
Nous avons eu ce jour confirmation que Janine le Calvez, présidente de l’association Priartem, est également invitée. Elle a, bien entendu, répondu présente et nous fera l’amitié d’être à nos côtés pour faire valoir au mieux nos demandes pour une meilleure application du principe de précaution, en particulier autour des sites sensibles.
 
Nous allons donc vous représenter à cette réunion dans un esprit constructif et de dialogue mais en restant ferme sur nos positions (celles votées par trois assemblées générales) et intransigeant sur les valeurs de respect des interlocuteurs par les opérateurs.
 

4 commentaires sur “Antennes-relais :le Préfet du Val de Marne préside la concertation

  1. Bravo à tous les habitants mobilisés et singulièrement à Marc, et bon courage à ceux qui vont défendre ce dossier qui porte les valeurs de la démocratie locale.

    Leslie

    PS. J’ai fait défecton l’autre jour, mais je recevais une entreprise pour des travaux à la maison, désolé de n’avoir pas pu être des vôtres.

  2. Chers Amis,
    Bravo ! Je suis avide de savoir ce qui ressortira de cette réunion. Cela pourra nous aider aussi dans notre région.
    A toutes les Préfectures il doit exister une CODERST, qu’en est-il chez vous ? Fonctionne-t-elle ?
    N’a-t-elle pas vocation de s’occuper sérieusement de ces antennes et des doléances des gens
    Très amicalement, et bon courage! Marion

  3. Bon courage pour jeudi prochain.
    Espérons qu’une réelle concertation soit vraiment l’objet de cette réunion. L’expression populaire dit bien « mieux vaut tard que jamais ». Alors il n’est trop tard pour faire machine arrière et reconnaitre que le choix de ce site est une erreur monumentale.
    Il est encore temps pour Monsieur le Maire de nous démontrer enfin que sa conception de la démocratie locale n’est pas un vulgaire gadget de communication. Quant à Bouygues Telecom, qui depuis le début de cette triste affaire, dépense une énergie colossale pour aller contre l’avis d’associations, riverains et parents d’élèves, c’est peut-être l’occasion de faire preuve de bon sens et donner une nouvelle orientation à sa politique d’implantation d’antennes relais. La transparence, c’est bien d’en parler, mais ce qui est encore mieux, c’est de l’appliquer. Encore faut-il qu’il y ait une reelle volonté de négocier et là, j’ai quand même quelques doutes. Pour ma part, on me donnerait l’occasion de sortir la tête haute d’une situation compliquée, je n’hésiterais pas… Surtout quand un Préfet et un sous Préfet se donnent la peine pour organiser une réunion à laquelle ils ont l’intention d’assister en personnes.

  4. Félicitations pour avoir obtenu une concertation avec le Préfet. Qu’en est-il sorti ? Prévoit-il une interdiction d’implanter ces maudites antennes dans les périmètres péri-scolaires ??? Va-t-il dans ce sens ? Quelle indélicatesse du maire de Nogent envers ses administrés. Que craint-il ?

Laisser un commentaire