Rencontre avec une délégation chinoise de la ville de Hangzhou?

Nous avons d’abord cru à une blague et vous pensez peut être que c’est un poisson d’avril en retard. Et bien non !
 
L’ACN a reçu la semaine dernière un mail de confirmation pour recevoir une délégation de fonctionnaires de la ville de Hangzhou en chine du sud (voir le lien sur Wikipédia).
 
Ils nous ont écrit :
« Nous somme mandatés par le Bureau Administratif Immobilier de la province de Zhejiang en Chine, pour une visite professionnelle entre mai et juin 2007 au sein de votre association. Vous trouverez la pièce ci-jointe la liste nominale de délégation.
Sur le plan économique et plan social, ils envisagent une nouvelle programmation de
développement urbaine et la protection des patrimoines, notamment les monuments
et les maisons historiques. C’est pour cela qu’ils nous sollicitent pour vous rencontrer. ».
 
Le conseil de l’ACN bien que perplexe est tout à fait enthousiaste à cette idée et a décidé de répondre favorablement à cette demande pour la moins inhabituelle.
 
Nous avons écrit au maire (courrier) pour lui demander de s’associer à cette rencontre. En effet Nogent sur Marne s’est distinguée grâce à son maire honoraire Roland Nungesser dans la sauvegarde du pavillon Baltard. Et aujourd’hui la Chine est confrontée sous la pression des promoteurs immobiliers à une destruction massive et rapide de l’ensemble de son patrimoine culturel.
 
Bien que rien ne soit encore définitif, il nous a paru important de vous faire partager notre plaisir de voir le Coteau de Nogent et l’association connu jusqu’en Chine.
 
La possible venue est programmée en mai ou juin 2007 et nous ne manquerons pas de vous tenir informé de la suite de ce projet.

2 commentaires sur “Rencontre avec une délégation chinoise de la ville de Hangzhou?

  1. Nungesser a sauvé le Baltard, ce fût une très bonne idée (issue de qui, exactement?)
    Par contre, ses POS et leurs modifications ont permis aux promoteurs de détruire nombre de villas remarquables et de densifier. La protection des patrimoines passe obligatoirement par la règlementation et son application. Le malheur, c’est que
    les enquêtes d’utilité publiques sont telles que les projets qui en font l’objet sont adoptés, sans que, je ne vous l’apprendrais pas, les politiques tiennent compte des observations des habitants et des associations.
    Je pense que, à l’instar de ce qu’a fait Nicolas Hulot, avant une élection municipale, les associations de défense de l’environnement pourraient se concerter et établir un document qui serait présenté aux candidats en les invitant à le signer. Pour ma part, c’est ce que j’ai fait aux dernières municipales au sujet de la préservation du Talus boisé de la SNCF (celui ou Nungesser voulait construire 22000m2 et sauvé grâce à l’action de M.Valancogne, alors Président de L’Ass. des Riverains) – JP Martin a signé la veille du scrutin un document dans lequel il s’est engagé à conserver cet espace boisé. Jusqu’à ce jour, il n’a pas renié sa signature. (enfin, pas tout à fait, une construction pour le tir à l’arc a été édifiée dans sa partie basse. Elle n’apporte aucune nuisance)
    Cordialement,
    J.Rivaud

  2. Chers Amis,
    C’est effectivement une demande surprenante, mais intéressante, c’est vrai. Je suis très interessée par la suite ..
    Bon vent dans cette affaire ! Amicalement, Marion

Laisser un commentaire