Surprenante « mise au point » du maire sur le site de la ville

Vous avez peut-être remarqué une erreur dans notre dernier article sur les antennes-relais.

En effet, après un rapide coup d’oeil sur la page consacrée aux antennes-relais sur le site de la ville, j’ai cru naïvement que le titre « Réunion du Comité environnement le 30 août 2007 – Un seul sujet à l’ordre du jour : le nouveau protocole sur les antennes-relais » suivi d’un lien « Voir la totalité du document » allait nécessairement vers le texte intégral du projet de protocole d’accord. Et je n’ai pas vérifié en cliquant sur le lien en question.

Voyez comme je suis naïf…

Et bien figurez-vous que le projet de protocole d’accord tenu secret jusqu’au 30 août par la mairie n’est toujours pas en ligne sur le site de la ville. Allez, comme on vous aime bien, le voici, puisque le document nous a été remis lors de la réunion.

J’aurais dû lire plus attentivement le texte précédant le lien:

« En préambule à ce comité, la municipalité a souhaité faire une mise au point en réponse aux affirmations alarmistes, mais surtout aux inquiétudes non fondées concernant l’implantation des antennes-relais sur la ville. La liberté de parole et le débat contradictoire sont indispensables à condition que les arguments utilisés respectent un minimum de déontologie et d’objectivité. »

Et le document placé sur le site de la ville n’est rien d’autre qu’une sorte d’argumentaire contre l’ACN qui, franchement, vaut son pesant de petit vin blanc. Nous allons y répondre, bien entendu. Il nous faudra un peu de temps car nous venons tout juste de le découvrir aujourd’hui. Alors rendez-vous dans quelques jours (pour une bonne tranche de rigolade).

En attendant, sachez quand même qu’il n’y a eu aucun préambule lors de la réunion du Comité environnement, ni aucune mise au point, et qu’aucun des points évoqués dans ce document n’a été abordé. Rien. Nada. Pas un seul élément.

Quelle n’a donc pas été notre surprise en découvrant ce document ! M. Martin laisse croire sur le site de la ville qu’il nous a dit nos 4 vérités en face le 30 août… alors que rien de tout cela ne s’est produit. C’est d’ailleurs bien dommage. Mais pourquoi le laisser croire ? Quel étrange procédé !

Notons, au passage, que M. Martin n’a pas participé à cette réunion mais y a délégué M. Moretti. Et que d’ailleurs aucun autre élu n’était présent. (silence gêné de votre serviteur…).

Passons sur les « inquiétudes non fondées » et les « affirmations alarmistes ». Forcément alarmistes, puisque contredisant les affirmations de Bouygues Telecom et du maire. Mais pas celles de chercheurs dont les travaux sont synthétisés entre autres dans le rapport BioInitiative… Cherchez l’erreur.

Précisons également qu’aucune information n’a été communiquée par la mairie lors de la réunion concernant les groupes scolaires de Nogent sur Marne. Aucune. Ces dossiers n’ont pas été abordés. Ils n’étaient d’ailleurs pas à l’ordre du jour.

C’est en lisant ce document que nous découvrons que les mesures de Bouygues Telecom démarreront à partir du 15 septembre. Il faut donc s’attendre à une mise en service des antennes dans les prochains jours. Nous découvrons également, beaucoup plus loin dans le texte, que lors de la médiation, le Préfet a repoussé de six mois l’installation de la seconde antenne (non encore mise en place sur le toit de l’immeuble). Nous aimerions bien savoir d’où M. Martin qui a boycotté la réunion de médiation du Préfet, tire cette information qui ne figure dans aucun compte-rendu.

leparisienprotocole30907-bi.jpgEnfin, M. Martin met en cause notre déontologie et notre objectivité. Adhérents, nogentais, lecteurs de ce site, à vous de juger !

Voir également l’article du Parisien sur la réunion du 30 août.

PS: nous n’avons reçu aucune réponse à notre email à M. Martin lui demandant un délai pour travailler sur le texte du protocole d’accord. Devons-nous craindre un passage en force de M. Martin lors du prochain conseil municipal sans même attendre nos remarques sur le document ?

One thought on “Surprenante « mise au point » du maire sur le site de la ville

  1. sur la page consacrée aux antennes relais de la mairie on peut lire:
    reference decret 2002-775, or ce texte n’est pas la loi ,il complète la loi pour certains risques biologiques, la loi c’est l’article L32 du code des Pet T.

    http://next-up.org/forum/viewtopic.php?t=215

    la dissimulation d’effets, de risques et des moyens de s’en proteger par la mention du seul decret 2002-775 sont autant d’infractions au code de la consommation.

Laisser un commentaire