Adieu Dominique

Dominique Trémoureux s’en est allée. Cette petite dame charmante, timide mais pleine d’humour était adhérente de l’association depuis plusieurs années. Peut-être ne la connaissiez-vous pas. Ca ne serait pas étonnant car Dominique n’était pas le genre de personne qui se fait remarquer. Cependant, vous connaissiez peut-être son adresse: le 92 rue François Rolland. Dominique habitait à quelques mètres de la fameuse antenne de Bouygues Télécom contre laquelle l’AdN se bat depuis plus de 5 ans.

Ci-dessous, un mot de Marc Arazi, notre ancien président, qui connaissait bien Dominique.

Nous ne croiserons plus la frêle silhouette de Dominique Trémoureux marchant sur le Coteau de Nogent sur Marne qu’elle aimait tant. Elle est morte subitement dans la nuit du jeudi 1er avril à la suite d’un malaise en début d’après-midi au pied de son immeuble.

Dernier pied-de-nez de cette bibliothécaire à la retraite, au sens de l’humour toujours vif et pleine d’une sensibilité qu’elle transposait avec beaucoup de talent dans d’éphémères aquarelles.

J’aurais pu ne jamais croiser la vie de Dominique, ma voisine du dernier étage du 92 rue François Rolland. Mais il y a eu Bouygues Telecom et son projet d’installation de trois antennes-relais sur le toît de son immeuble, en 2004. S’en sont suivies près de quatre années où locataires, riverains, associations (ACN, Priartem) se sont mobilisés de toutes leurs forces pour empêcher cette installation, en plein centre d’un groupe scolaire (Lycée/collège E.Branly, Ecole maternelle, Stade Christian Marty,…) et à 5 mètres de sa cuisine….

Et que croyez-vous qu’il arrivât ? Et bien l’opérateur arriva à ses fins et, en utilisant toutes les forces dont il dispose, réussit à imposer à tous cette antenne dont Dominique avait si peur.

Il y a quelques semaines, Dominique est allée consulter son médecin. Le diagnostic est tombé. Un processus tumoral allait nécessiter un traitement lourd. De santé déjà fragile, c’était certainement la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Je suis à la fois triste et en colère. L’opérateur, les pouvoirs publics, tous sont restés sourds et aveugles devant l’évidence. Il est insensé qu’en 2010 on puisse laisser quelqu’un vivre en permanence avec une antenne-relais à 5 mètres de son lieu de vie.

J’entends déjà la cohorte de tous ceux qui, jamais responsables de rien, diront que « rien n’est prouvé scientifiquement », que tout a été parfaitement respecté en termes de légalité, etc. Et bien, à tous ceux-là, la meilleure réponse sera de continuer l’action initiée par Dominique qui avait saisi la justice, soutenue par l’AdN et Priartem, pour faire enlever cette antenne-relais.

Une cérémonie religieuse aura lieu le jeudi 8 avril à 10h15 à l’Eglise Saint Saturnin de Nogent sur Marne. Merci à ceux qui pourront venir lui rendre un dernier hommage.

One thought on “Adieu Dominique

  1. Bien triste nouvelle pour tous. Dominique Trémoureux vient complèter la liste des morts suspectes, de plus en plus suspectes.
    Une simple remarque : je pense que vous admettrez avec moi que la qualification de » goutte d’eau » pour une tumeur et son traitement n’est pas judicieux.
    Cordialement,
    JR

Laisser un commentaire