L’AdN recontre le sous préfet

viaduc A4A86Le 28 Février 2011 le sous préfet de Nogent-sur-Marne, Monsieur Olivier du Cray a reçu l’AdN, l’ASEP (association Joinvillaise) et le président du Comité de défense de l’environnement du tronc commun A4/A86, le député Pierre Aubry, pour faire un point sur la mise en œuvre des aménagements environnementaux prévus dans les résultats de la concertation publique organisée en 2006.

L’AdN s’est fixé comme priorité la mise en œuvre de ces aménagements environnementaux, pour rappel à l’époque nous avions obtenu :

–        Mise en place d’écrans anti-bruit efficaces, y compris sur le pont traversant la Marne.

–        Traitement des rejets des eaux usées qui se déversent directement depuis les chaussées de l’autoroute dans la Marne et dans le petit bras de Polangis.

–        Installation d’une usine de retraitement des eaux usées.

–        Suppression des candélabres surdimensionnés au niveau du viaduc autoroutier sur la Marne.

Les autoroutes A4 et A86 constitue, aujourd’hui encore, le plus gros point noir de la région d’Île-de-France en termes de trafic et d’exposition au bruit. C’est également celui qui totalise le plus grand nombre de passages de véhicules, soit plus de 260 000 par jour, dont 77 % de poids lourds.

Nous avons rencontré successivement :

Christian Favier, Président du Conseil Général du Val-de-Marne, en Préfecture du Val-de- Marne, et lors de sa visite à Nogent en Mai 2010.

Olivier du Cray, Sous-Préfet de Nogent-sur-Marne, le 24 Novembre 2009 et le 28 février 2010.

Pierre Gosnat, Maire d’Ivry-sur-Seine, Député du Val-de-Marne et Président de l’association des Maires du Val-de-Marne lorsqu’il nous a reçus le 5 Mai 2010. Il a toujours soutenu les actions du Comité par le passé et va continuer à nous aider en ce sens, notamment à l’Assemblée Nationale.

Nous sommes également en attente d’un rendez-vous avec Jean-Paul Huchon, Président du Conseil Régional d’Ile-de-France.

Enfin, le 31 Mars 2010, Michel Camux, Préfet de Val-de-Marne, nous a envoyé une réponse, dont voici quelques extraits : « … à cette occasion, il (le sous-préfet de Nogent) a pu vous informer que les aménagements approuvés par le Ministre, de cette section de l’autoroute A4, priorisant l’environnement, à savoir le traitement des eaux usées, la prévention des nuisances sonores par l’amélioration des revêtements et des protections phoniques, et l’insertion paysagère de l’infrastructure, seraient réalisés dans le cadre des dotations budgétaires réservées pour le financement de la modernisation des infrastructures (PDMI), en hiérarchisant les priorités

Par ailleurs, nous avons fait remarquer à tous nos interlocuteurs que des programmes de mise en place d’écran anti-bruit étaient en cours de réalisation dans toutes les communes bordant l’autoroute (Champigny, Maisons-Alfort, Saint-Maurice), toutes … sauf pour Nogent et Joinville-le-Pont (à la hauteur du Viaduc) oubliant les riverains immédiats de Nogent et Champigny!

Monsieur le Sous préfet de Nogent sur Marne lors de notre dernière rencontre nous a confirmé que les travaux concernant l’installation d’une usine de retraitement des eaux usées devraient débuter dès 2012 à la suite du lancement des études (2011).

Nous lui avons cependant rappelé que cette tranche de travaux nécessaire est l’une des quatre prévus lors de la concertation de 2006 et que nous nous réjouissions d’apprendre que les travaux devraient démarrer d’ici un an.

L’argument financier semble toutefois le seul frein qui convient de lever pour que nous puissions obtenir des résultats rapides et le début des travaux.

Il convient de trouver un mode de financement, peut-être par le biais d’un programme de développement et de modernisation des itinéraires, le PDMI ; «Je vous confirme que la négociation des co-financements de ce programme, qui doivent être appelés auprès des collectivités territoriales, est en cours, sous l’autorité du Préfet de région, qui reste dans l’attente de la position du Conseil Général du Val-de-Marne, qui n’a pas été arrêtée à ce jour »

Nous avons également rappelé l’une des priorités pour nos adhérents que constitue la mise en place d’écrans anti-bruit efficaces et la nécessité dans l’urgence de remplacer les vitres « cassées » du mur actuel. Nous sommes pourtant face à un simple entretien de maintenance.

Enfin nous avons tenu à rappeler la nécessité d’informer les associations pour qu’à notre tour nous puissions informer nos adhérents.

L’AdN demande également qu’une étude sur la protection phonique soit relancée afin de mesurer les niveaux de bruit et rappeler l’urgence pour les Nogentais riverains du viaduc de faire enfin appliquer les résultats de la concertation de 2006.

3 commentaires sur “L’AdN recontre le sous préfet

  1. Bonjour,

    Félicitations pour vos actions. Mais quid des nuisances sonores des rames antédiluviennes qui circulent encore (bien que re-maquillées en jeunes premières) sur la branche du RER A desservant Nogent ? En tant que riveraine des voies entre Nogent et Joinville (je réside avenue de Joinville côté Marne depuis 1998), je désespère de voir la RATP retirer du service les rames les plus bruyantes : est-on assuré que celles-ci respectent les normes de bruit applicables à ce mode de transport ? Deuxième point noir du cadre de vie propre à l’avenue précitée, qu’en est-il du problème de la circulation automobile qui n’a fait qu’augmenter depuis que je demeure à Nogent. Ne pensez-vous qu’il eut été souhaitable de rouvrir la bretelle d’accès à l’autoroute A4 en direction de Metz-Nancy (entre le carrefour de beauté et la gare de Joinville-le-Pont), afin de détourner une partie du trafic routier empruntant la voie pénétrante vers le pont de Nogent pour rejoindre l’A4 ? En terme budgétaire, le rapport coût/efficacité aurait-été, me semble-t-il, bien supérieur (et de très très loin) à celui de la réalisation de la voie auxiliaire de ladite autoroute, dont je me doute que le coût de la minute de fonctionnement est abyssal si l’on considère le temps effectif de fonctionnement de cet équipement depuis sa mise en service.

    Merci de m’apporter vos éclaircissements sur ces deux interrogations.

    En vous renouvelant mes félicitations pour vos actions, bien sincèrement

    Martine Camoin

  2. bonjour

    il est plus que temps que les pouvoirs publics et collectivité locales prennent en compte les revendications légitimes des riverains de l A4 , A86 au sujet du pont de Nogent et des nuisances sonores de l’autoroute.
    Le cadre de vie des bords de Marne particulièrement bien préservé ne peut souffrir plus longtemps de cette nuisance lié au bruit des autoroutes alors que des solutions existent et sont mises en œuvre par ailleurs.
    Quant à l hérésie du pont de Nogent, pourquoi tant d’années sans qu’aucune décision ne soit prise laissant une anarchie la plus complète de la circulation et des bouchons immenses ??

    Des constats et diagnostiques ont été menées, des accords « de principe » sur la modification de la circulation sur le pont de Nogent mais toujours aucune décision !!
    Pourquoi ne pas lancer une pétition a grande échelle, créer un mouvement de protestation face a l immobilisme des pouvoirs publics ?

    Je ne peux que soutenir l action de l adN dans son combat pour faire aboutir ces revendications et exiger de nos élus des résultats à très court terme!

    Cordialement

    FV

  3. Bonjour

    Nous ne pouvons que réaffirmer la nécessité plus qu’urgente de réduire les nuisances sonores liées à l’autoroute proche des bords de marne; celle-ci est néfaste non seulement aux riverains mais aussi aux touristes, promeneurs sur notre commune.

    Depuis 2006, un consensus semble être établit mais aucune action concrète pour démarrer des travaux alors que come il est justement indiqué , des couvertures d’autoroute ou améliorations phoniques sont en cours sur d’autres tronçons..

    Les bords de Marnes ne constituent-ils pas un environnement préservé et privilégié qui devrait requérir une plus grande protection face aux nuisances sonores. Ne devons-nous pas mener des actions plus démonstratives pour tenter de faire bouger les choses via pétition ou manifestation?

    Bref il est plus que temps que les pouvoirs publics agissent pour le bien être de tous a l’heure du développement durable, des circulations douces et plans bruit

    Cordialement

    FV

Laisser un commentaire