Rapport du commissaire enquêteur sur le PLU

Suite à l’enquête publique sur le Plan local d’urbanisme, le commissaire enquêteur a remis son rapport. Celui-ci a émis un avis favorable sans réserves.

RAPPORT_ENQUETE_PUBLIQUE_NOGENT (pdf)

Ce document inclut les réponses aux observations déposées par l’Association des Nogentais.

Depuis plus de 10 ans, l’Association des Nogentais (AdN) demande l’adoption d’un PLU à Nogent afin d’éviter les dérives qui défigurent la ville chaque jour un peu plus et la transforment en banlieue dortoir –certes de luxe- au profit de quelques promoteurs immobiliers.

Ce PLU engage notre ville pour les 15 prochaines années et marque fortement l’évolution de notre cadre de vie en préconisant des orientations d’aménagement de la commune, qui vont modifier de façon définitive la nature même de notre ville.

Ce risque d’urbanisation galopante va de facto engendrer des coûts de fonctionnement additionnels et par conséquent une possible détérioration de la qualité de vie, jusqu’à passer la barre des 35 000 habitants et accepter de n’être plus qu’une ville dortoir.

Nous comprenons que ce PLU doit prendre en compte le SDRIF, document d’orientation en lequel la région prend fermement parti pour la densification de Paris et de sa première couronne. En revanche la Ville de Paris, a délibérément tourné le dos au souhait du SDRIF, en prônant une certaine dédensification de Paris, la création d’espaces verts nouveaux, la limitation de hauteur des immeubles et la préservation des bâtiments patrimoniaux.

Ne pourrions-nous pas avoir la même sagesse ?

Nous demandons à la municipalité à revoir son projet de PLU qui ne protège pas assez l’esprit village de notre ville, son cadre de vie et son environnement.

Nous sommes inquiet de voir que ce PLU si il est retenu en l’état risque de permettre de continuer à densifier la ville.

Nous demandons une vision urbaine plus équilibrée, qui protège efficacement les zones pavillonnaires qui font le charme de notre ville.

Nous demandons un développement harmonieux de l’activité et du commerce.

Nous demandons une vision des transports en commun de liaison entre nos quartiers et les établissements publics, commerciaux, RER, notamment dans le bas des coteaux.

Nous demandons une protection efficace contre les infrastructures et activités nuisantes ou polluantes (Antennes de téléphonie mobile notamment).

Si ce PLU ne respectait pas ces orientations, et ne reconduisait pas les dispositions existantes du POS qui y répondent, cela aboutirait à la disparition rapide, parfois brutale, d’un cadre de vie que tous nous aimons, que nous voudrions améliorer pour en profiter encore longtemps.

Si la Municipalité ne prend pas en compte nos remarques, l’avis de notre association sur ce PLU reste donc défavorable. Nous souhaitons que les points que nous avons soulevés qui ne seront pas repris en réserves soient néanmoins mentionnés à titre de recommandations.

La prochaine étape est l’approbation par le Conseil municipal du 20 janvier 2014. Le PLU qui sera soumis au vote devra tenir compte des résultats de l’enquête publique et des réponses apportées par la commune.

One thought on “Rapport du commissaire enquêteur sur le PLU

  1. Le formulaire de contact restant bloqué, j’utilise celui-ci à tout hasard

    Comme tous les étés, la « mineuse » du marronnier s’attaquera aux feuilles de ces arbres.
    Une nouvelle chenille à fait son apparition en France il y a peu, c’est la vorace « pyrale du buis », particulièrement virulente cette année en Ile de France. Elle s’attaque à plusieurs des variétés, certains buis sont entièrement dépouillés de leurs feuilles et vont en mourir, comme desséchés. On peut en voir des exemples devant la bibliothèque et très probablement dans les cimetières, et, avec certitude : dans mon jardin !
    Truffault propose sur son site un traitement, trop tard pour 2014, et suggère aussi d’utiliser le jet d’arrosage pour les projeter hors des feuillages. N’étant pas vraiment concluant, j’ai sorti le nettoyeur sous pression (le Karcher dont Sarkozy a perdu le mode d’emploi) et là, banco, exit les chenilles et nettoyage complet.
    (J’en ai profité pour débarrasser les bourgeons de mes 3 rosiers de leurs pucerons)
    Pensez-y en mars prochain si vous avez des buis survivants.

Laisser un commentaire