Vous aimez Nogent ?

Aidez-nous à protéger notre cadre de vie

AdN : Association loi de 1901, créée en 1988
Agréée pour la protection de l'environnement par la Préfecture
(article L-141-1 du code de l'environnement).

Actus du thème "Orbival"


Rencontre avec les élus

Jeudi 13 septembre 2012 - Par Webmaster -

A l’initiative du Codev (Conseil de développement du Val-de-Marne) l’AdN participe depuis un an à une conférence d’acteurs sur les déplacements et les nouvelles infrastructures de transport en Val-de-Marne.

Après s’être penchée sur « les impacts fonciers et urbanistiques de l’implantation d’une nouvelle gare », sur « la gare de demain », et la « mobilités domicile-travail et à l’évolution des mobilités urbaines dans la métropole », la Conférence d’acteurs rendra compte de ses travaux le vendredi 14 septembre 2012 devant des élus du Val-de-Marne, dont le Maire de Nogent-sur-Marne. Ces derniers sont particulièrement concernés par le projet Grand Paris Express et investis sur les questions de transports.

Mettre les hommes au coeur du projet.

Le Grand Paris Express constitue une opportunité « faire vivre » l’ultra local dans le contexte de développement métropolitain. L’enjeu de ces aménagements est de permettre à tous de coexister.

Impliquer les citoyens.

Les politiques publiques doivent participer à l’implication des citoyens en soutenant le droit pour tous à une mobilité de qualité, inventer des modalités nouvelles pour leur implication dans la gouvernance.

Penser l’ »aujourd’hui » et la phase de transition.

Vers la réalisation effective du projet, et l’amélioration de l’existant.

L’occasion pour l’AdN de rappeler ses positions en matière d’urbanisme, notamment sur les problèmes de densification, et la notion de cadre de vie, avec la création de nouveaux espaces. Un compte-rendu sera disponible prochainement.

Grand Paris : le schéma de transport est adopté

Mardi 15 novembre 2011 - Par Webmaster -

Ce jeudi 26 mai 2011, le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP) a adopté le schéma d’ensemble de transport du Grand Paris à l’unanimité. Le schéma d’ensemble se compose de trois lignes de métro automatique de 175 km et de 57 gares nouvelles, qui permettront notamment de désenclaver l’Est de la région Île-de-France et desserviront aussi l’Ouest de la région dans sa majeure partie (voir la carte).

CarteReseauTransportGrandParisExpress-3

La mobilisation de l’AdN a porté ses fruits et permis d’éviter le viaduc aérien un temps envisagé pour traverser la Marne.

Concernant la station envisagée entre Val de Fontenay et Nogent Le Perreux, à la hauteur du rond Point Leclerc (en bas du boulevard de strabourg), il semble d’après la carte définitive que le projet n’ait pas été retenu.

Quelques dates clés :

3 juin 2010 : promulgation de la loi relative au Grand Paris.
30 septembre 2010 : démarrage du plus vaste débat public jamais organisé en Europe. 14 novembre 2011 : nomination de Maurice Leroy au gouvernement, ministre de la ville, chargé du Grand Paris.
26 janvier 2011 : signature de l’accord historique Etat-Région sur Grand Paris Express, nouveau réseau de transport en Ile-de-France.
31 janvier 2011 : fin du débat public.
26 mai 2011 : adoption par acte motivé du schéma d’ensemble du Grand Paris Express par le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris.
Juillet 2011 : décret approuvant le schéma d’ensemble du Grand Paris.

L’AdN participe aux travaux du Codev…

Vendredi 4 novembre 2011 - Par Webmaster -

L’AdN a participé jeudi 3 novembre à la réunion de lancement de la conférence d’acteurs sur les déplacements et les nouvelles infrastructures de transport en Val-de-Marne.

Dans le cadre des projets sur le « Grand Paris », la construction de la future ligne de transport en rocade a suscité beaucoup de débats, qui se sont concentrés dans un premier temps sur le tracé des infrastructures proprement dites.

CarteReseauTransportGrandParisExpress-3

Le 26 mai dernier, l’Etat et la Région Ile-de-France ont voté le tracé définitif du Grand Paris Express. Aujourd’hui, une nouvelle phase de réflexion s’ouvre et conduit à s’interroger sur les impacts territoriaux et sociaux que vont produire ces infrastructures dans notre département.

Cette Conférence d’acteurs est destinée à travailler sur l’impact que va produire le futur réseau Grand Paris Express dans notre département.

-Comment organisera-t-on ses déplacements dans la métropole de demain ?

-Quelles transformations prévisibles des usages des gares et des transports peut-on imaginer ?

-Quelles fonctions pour ces nouveaux équipements dans les projets de développement local?

Quelles seront les gares de demain ?

Autant de questions auxquelles les acteurs de la conférence d’acteurs dont l’AdN fait partie tenteront de répondre en apportant des propositions, analyses et point de vue. Ces travaux d’une durée de 12 mois permettront de remettre aux décideurs du projets sur le « Grand Paris » nos remarques, nos besoins, nos attentes sur les nouvelles infrastructures à venir dans notre département.

Non au métro aérien à Nogent sur Marne

Mercredi 12 janvier 2011 - Par Webmaster -

Le débat public sur la future rocade de métro automatique autour de Paris, porté par la Commission nationale du débat public (CNDP), est maintenant bien lancé.

Deux projets sont exposés, le réseau du Grand Paris (celui de l’Etat) et Arc Express (celui de la région), sans oublier Orbival porté par le département mais très proche d’Arc Express (pour en être un des composants).

Le métro Grand Paris et Arc Express sont soumis à une enquête publique depuis le 30 septembre dernier, et cela jusqu’au 31 janvier 2011.

Le projet Grand Paris porté par l’ État table sur une mise en service des premiers tronçons en 2018.
http://www.debatpublic-reseau-grandparis.org/informer/documents-debat.html

Le projet Arc Express est soutenu, quant à lui, par le Syndicat des Transports d’Île de France (STIF), détenu majoritairement par la Région Île de France pour une mise en service totale de l’arc sud 2017.
http://www.debatpublic-arcexpress.org/informer/dossier-maitre-ouvrage.html

Les deux projets concurrents s’affrontent. L’opposition entre les deux projets apparaît clairement au travers des tracés.

Les différents tracés :

Arc Express :
trace-arc-sud-arcexpress

Orbival :
orbival

Grand Paris :
trace-grand-paris

Et Nogent dans tout cela ?

Lundi 10 janvier, des propositions de tracé concernant Arc Express ont été présentées à Fontenay-sous-Bois  dans le cadre d’un débat public.
cndp-fontenay-sous-bois
Le tracé précis du projet n’est pas encore déterminé. Il dépendra à la fois des résultats des études en cours et à venir ainsi que du débat public. Cependant toutes les solutions qui sont présentés et donc envisagés, sont possibles techniquement.
Ces dernières offrent des correspondances avec les lignes de train, de RER, de tramway et de métro existants.

Dans le Val-de-Marne, trois tracés ont été déterminés :

  • Le tracé proche de Paris mesure 26 km. Il est essentiellement souterrain, hormis le franchissement de la Marne et de l’autoroute A4 à hauteur de Nogent qui reste à préciser ! On nous a présenté la possibilité d’un métro aérien.
  • Le tracé éloigné mesure environ 31 km. Il est intégralement souterrain.
  • Enfin un tracé intermédiaire emprunte des tronçons des deux tracés, avec un tronçon qui lui est propre.

L’AdN note que le tracé aérien prévu par Arc Express entre le Parc-du Tremblay et Nogent longerait des propriétés, avant de défigurer les bords de Marne et l’Ile-de-Beauté, pour mieux percer dans le coteau de Nogent. Nous sommes fermement opposés à un tracé aérien et nous exigeons un métro souterrain si d’aventure pareil projet devait voir le jour à Nogent.

Nous avons demandé des précisions à la Commission du Débat Public par écrit concernant ce point important. De plus nous avons fait savoir notre opposition à tout projet de métro aérien sur Nogent lors du débat public.

Abonnez-vous
à la newsletter de l'AdN pour être informé par email

Ce site fonctionne grâce à WordPress

Utilisez Firefox