Communiqué suite à la réunion à la préfecture

L’ACN a réaffirmé son opposition au choix d’installation d’antennes relais de téléphonie mobile sur ce site particulièrement sensible par Bouygues Telecom.

Nous avons demandé l’application de l’article 5 de la charte signée entre la ville et les opérateurs et la proposition d’un autre site.

L’ACN a rappelé que toute tentative d’installation des antennes pendant les vacances scolaires seraient inacceptable, ainsi qu’elle l’a indiqué dans son communiqué précédent la réunion.

Nous restons dans l’attente du compte-rendu de cette réunion et nous ne manquerons pas de vous tenir informé de ses propositions.

Le 5 juillet 2005 – Le conseil de l’ACN

Une pensée sur “Communiqué suite à la réunion à la préfecture”

  1. Je trouve ça scandaleux que Bouygues continue à installer ses antennes, “en douce”, sans en informer les riverains et surtout que le Maire ne prévienne pas les intéréssés du déroulement des opérations (je parle du procès qui s’est tenu sans que l’association du Côteau de Nogent soit au courant).
    Il y a quand même des enfants tout proches de se site, des riverains, et selon la réunion d’information à laquelle j’ai assisté, ces antennes téléphoniques sont nocives pour la santé.
    Peut-être que les employés de Bouygues sont une génératrion spontannée et ne pense pas à l’avenir de leurs enfants (puisqu’ils n’en n’ont pas) ?

Laisser un commentaire