Maladie des marronniers

À l’occasion du village des associations, nous avions mis l’accent sur le problème de la maladie des marronniers. Nous avons pu constater à cette occasion  le vif intérêt des nogentais qui, pour la plupart, avaient remarqué la chute prématurée des feuilles sans en connaître la cause.

Nous avions alors distribué un petit document expliquant l’origine de cette contamination ainsi que l’attitude à adopter : la destruction des feuilles mortes.

Depuis, vous avez été un certain nombre à nous contacter pour nous expliquer que l’incinération n’est pas toujours possible.

Vous nous avez également demandé si la mairie comptait mettre en place un dispositif particulier pour le ramassage sélectif et l’incinération des feuilles de marronniers.

La mairie vient justement de mettre en ligne sur le site de la ville de Nogent sur Marne une petite brève sur ce sujet. Elle préconise d’enterrer les feuilles (solution très efficace et très bon exercice physique, surtout si vous possédez plusieurs marronniers) ou bien de les composter.

Mais attention : le compostage doit alors s’effectuer sous certaines conditions.

En effet, un compostage dans les règles, qui tue les chrysalides en hibernation, exige une température minimale de 40°C Vous devrez commencer votre compostage fin février au plus tard.

Nous recherchons des astuces pour obtenir la température préconisée au sein de votre tas de compost.

Pour plus d’information, allez voir par exemple le site de l’INRA Orléans, ou ce blog du Raincy ou encore le site d’Edialux, société belge qui fournit des renseignements pour le moins intéressants …

Une pensée sur “Maladie des marronniers”

  1. En bourgogne aussi les marronniers se dessechent rapidement en ne laissant apparaitre que les coquilles de marron dans les branches ,cela est tres impressionnant et l on se dit” a qui le tour”Que se passe t il ,la nature est dereglee, plus de saisons, plus d ete .

Laisser un commentaire