Ancienne école Marie Curie: la mairie veut décontaminer

L'école Marie CurieQue devient le site de l’ancienne école Marie Curie à Nogent sur Marne ? Vous êtes  nombreux à nous poser cette question et en particulier à nous interroger sur les éventuels risques pour les riverains.
 
Ce dossier a justement été abordé, lors de la commission environnement du 14 septembre 2006.

M. Moretti, maire adjoint nous a annoncé que la Mairie a décidé de faire procéder à une décontamination totale du site de l’ancienne école, pour un coût évalué de 6 millions d’euros. Pour limiter cette dépense, la mairie envisage de réaliser une opération immobilière sur ce terrain ce qui, avec les subventions qu’elle espère obtenir, se traduirait au final par une opération blanche.

 
En 2000, l’Etat s’était engagé via la préfecture du Val de Marne à subventionner les travaux de décontamination à hauteur de 13 millions de francs soit 2 millions d’euros.
 
Une étude sur la santé des enfants et des personnels ayant séjourné dans l’école réalisée en 2004 par l’INVS (Institut National de Veille Sanitaire) est également disponible pour compléter votre information.
 
En approfondissant nos recherches, nous avons aussi appris que l’AEMC (Association des Anciens Elèves de Marie Curie) s’est dissoute le 17 juin 2005 considérant son action terminée. De nombreuses informations sur l’historique du dossier sont cependant toujours disponibles sur leur site web.
 
Dans ce difficile dossier, et grâce à la mobilisation des nogentais, c’est le principe de précaution et la santé des enfants qui a prévalu. 

11 pensées sur “Ancienne école Marie Curie: la mairie veut décontaminer”

  1. L’occasion de rappeler l’action de Michel Laval (Nogent-Ecologie)
    au temps d’un certain maire buté.
    Les distributions de tracts, dans une période éléctorale, se trouvent dès l’origine
    des actions menées qui vont informer et sensibliser un certain nombre de nogentais.
    19

  2. La mairie a décidé d’assainir totalement le site, et ce serait une excellente chose!!! Mais le projet date depuis l’an 2000, alors à
    quand le début des travaux? En espérant que le maire tiendra ses promesses électorales!
    Par ailleurs, étant donné les risques incertains pour les riverains, le principe de précaution ne devrait il pas s’appliquer également?
    On peut se poser la question.
    Laurent

  3. Laurent, qu’est-ce que tu racontes: avec le principe de “précaution” poussé à fond et bêtement appliqué, il faut laisser notre chère automobile au garage, c’est beaucoup trop risqué, et ne même plus traverser plus la rue. Quant au vélo, n’en parlons pas. Et puis n’allez pas vous faire opérer, l’hopital, c’est nosocomial et iatrogène.
    On ne va tout de même pas laisser ce terrain contaminé sous pretexte de principe de précaution: ce serait un comble !
    Bernard

  4. Ceci dit, ne soyons pas naif. Assainir le site de l’ancienne école P. et M. Curie, c’est une chose, réaliser une opération immobilière, c’en est une autre. Dire que l’on va payer la première grâce à la deuxième n’est qu’un prétexte à bétonner toujours plus. Je m’explique: pour décontaminer, il faut creuser et enlever les déblais (avec précaution, of course). Et pour faire un immeuble? on commence par faire la même chose. Alors cela devrait être une opération non pas blanche, mais profitable …..au budget de Mr le Maire, décidemment promu au rang de chevalier de l’ordre national du….. béton.

  5. Oui, mais vaut mieux avoir un immeuble tout neuf, plutot qu’un site qui se délabre et complètement délaissé, et qui en plus
    présente des risques certains pour l’environnement! Il est grand temps que les choses avancent, après des années et des années
    d’études….La mairie publie dans ses magazines les engagements pour 2007 à assainir le site…voyons voir ce qu’il va être fait!
    Promesses éléctorales tenues, pas tenues? A vos votes!!!

  6. Réactions aux précédents commentaires :

    – la décontamination du site de l’ancienne école Marie Curie est inévitable et souhaitable,
    – mais cette opération est une chose sérieuse qui doit être réalisée dans les règles de l’art, contrôlée par les pouvoirs publics (ex. Andra) et offrir toutes garanties pour l’avenir, surtout pour les occupants des futurs immeubles,
    – de mon point de vue, il ne saurait être question de confier au promoteur le soin de procéder seul et sans contrôle à cette décontamination ; d’ailleurs, je n’imagine pas que cela soit juridiquement possible,
    – par conséquent, il est indispensable que la ville de Nogent indique au Nogentais les dispositions qui seront prises en la matière ; l’idéal serait que la décontamination sous le contrôle de la ville soit un préalable à la vente des terrains.

  7. Michel, ce n’est sûrement pas au promoteur de décontaminer. Mais une fois que cela aura été fait dans les règles de l’art, il trouvera un terrain déjà décaisser, prêt à la construction. Tout bénef…. Que faut-il construire en la place, que dit le POS: des immeubles comme ceux du port de Nogent? Qu’en pensent les riverains?

  8. Pour info, afin d’éviter toute confusion et de permettre à chacun d’utiliser le pseudo de son choix, les commentaires ajoutés par des utilisateurs enregistrés (essentiellement des auteurs de ce site) apparaissent désormais avec la mention “utilisateur enregistré” en rouge. Ceci est une référence à mon commentaire numéro 5 de cette page.

    Laurent (webmaster)

  9. Il existe des extracteurs d’air situés sur le toit de l’école, et qui permettaient à l’époque du
    fonctionnement de l’école de diminuer la concentration de radons dans les classes.
    Est ce que quelqu’un sait si ces extracteurs restent en service?

  10. il parait qu’ils sont en train de détruire l’école mais
    Le représentant de l’ANDRA avait indiqué en effet au cours de la réunion du comité de suivi de
    septembre 2010 que la société retenue pour les travaux « envisage de mettre une structure
    mobile de confinement en lieu et place du bâtiment, que cette structure sera mise en dépression
    et que cela ne posera aucun problème d’émission de poussières ou de radon pour le voisinage ».
    Or les photographies du chantier en cours, que vient de nous transmettre une riveraine, ne font
    pas apparaître de structure de confinement
    cf : http://www.criirad.org/ecole-mariecurie/mariecurie.html

Laisser un commentaire