AG 2008: l’ACN devient l’AdN !

L’assemblée générale de l’ACN s’est tenue comme prévu vendredi soir. Merci à tous les adhérents présents et représentés. Grâce à eux, le quorum a été atteint et nous avons pu tenir l’assemblée générale extraordinaire qui était prévue.

Nous allons publier très vite sur le site le compte-rendu complet de l’AG. Voici cependant dès maintenant le rapport d’activité que j’ai présenté et qui a été adopté à l’unanimité.

Merci à vous pour la confiance que vous nous avez accordée, au Conseil et à moi-même.

Voici également un résumé des points à retenir:

  • L’AG extraordinaire a décidé de changer le nom de l’association. L’Association du Coteau de Nogent (ACN) devient donc l’Association Des Nogentais (AdN). Nous reviendrons sur ce point important dans un prochain article.
  • L’équipe de l’association a été renouvelée. Pour plus de détails, la page “l’équipe” de ce site a été mise à jour.
  • Marc Arazi, ancien président et maire adjoint, a décidé de ne pas se représenter en tant qu’administrateur. Il est désormais Président d’honneur de l’association, avec Alfred Raveau.
  • Anne Renoux, élue avec Marc au Conseil Municipal, a également décidé de ne pas se représenter.
  • Le Conseil élira son bureau lors de sa prochaine réunion.
  • Les orientations pour 2009 sont les suivantes:
    • Continuer de pratiquer la plus grande transparence et agir en tout indépendance.
    • Augmenter  le nombre d’adhérents et d’adhérents actifs, notamment en continuant de développer l’activité de l’association sur l’ensemble de la ville, conformément à ses statuts et à ses agréments préfectoraux.
    • Multiplier les rencontres et les événements conviviaux afin de rencontrer les Nogentais et de tisser des liens.

L’AG a voté deux résolutions : l’une sur les antennes-relais, l’autre sur la vidéosurveillance. Nous y reviendrons prochainement.

Disons simplement que la position constante de l’ACN depuis 2004 sur les antennes est renouvellée et que le Conseil est mandaté pour, s’il l’estime nécessaire, ester en justice afin de faire retirer l’antenne du 92 rue F. Rolland. Sur la vidéosurveillance, nous ne connaissons pas encore le projet du maire. L’AG a donc donné au Conseil un mandat pour défendre une position équilibrée dans l’hypothèse où un tel projet serait mené à son terme.

Laisser un commentaire