Projet d’installation d’une antenne Bouygues Télécom au stade A.Mimoun

Nous avons appris en date du 10/04/2013 dans un article l’article du Parisien un nouveau projet d’installation de trois nouvelles antennes relais par Bouygues télécom prévue sur un mat d’éclairage du stade sous la lune.

manifetation-BT

Nous sommes surpris de constater que les enseignements du passé n’ont pas prévalu dans l’organisation d’une réunion de concertation avec les associations concernées et les riverains quant à ce projet d’installation.

Notre association est très engagée et vigilante quant aux déploiements d’antennes relais notamment à proximité des groupes scolaire comme en témoigne l’affaire du 92 rue François Rolland.

L’AdN réaffirme son opposition au choix d’installation d’antennes relais de téléphonie mobile sur ce site particulièrement sensible par Bouygues Telecom, en raison de la proximité des installations sportives (stade, tennis, piscine); de la promenade des bords de Marne, mais aussi de l’école Arborescence et de l’école maternelle Victor Hugo.

Dernière minute : Monsieur le Maire a demandé au service de la ville de nous recevoir afin de nous présenter le projet d’installation dans son ensemble.

Nous avons pu assister à une réunion avec la Responsable Environnement Hygiène et Sécurité de la Mairie.

L’occasion pour notre association de demander :

1. Une simulation d’exposition des ondes avec des valeurs inférieures à 1V/m.réponse de la Mairie : “Pour la simulation, vous souhaitiez savoir si l’opérateur ne pouvait pas vous communiquer un document faisant apparaître des valeurs détaillées en dessous de 1V/m. Notre interlocuteur m’a indiqué que ce n’était pas possible car les champs sont très variables en fonction de divers facteurs comme l’humidité par exemple et que sous un certain seuil les incertitudes sont trop importantes et que dans ce cas les valeurs données ne seraient pas suffisamment fiables. Il est vrai que pour les mesures de champs, plus les valeurs sont faibles, plus le facteur d’incertitude est grand.”

2. La déclaration préalable de travaux est elle déposée? (19/06/2013)
réponse de la Mairie : “l’opérateur a répondu que le dossier était en cours de rédaction et qu’il devrait prochainement être déposé”.

3. L’organisation d’une réunion avec l’opérateur et les associations concernées ?
réponse de la Mairie : “Pour l’organisation par la Ville d’une réunion en comité restreint sur le projet, Bouygues m’a répondu favorablement. Je vous propose donc une réunion en Mairie.”

4.Demande de mesure supplémentaires autour du lieu d’implantation
réponse de la Mairie : “Petite précision pour les mesures de champs, les opérateurs payent maintenant une taxe à l’ANFR qui est censée prendre en charge les mesures. Cependant, à ce jour, même si les opérateurs payent déjà la taxe, le système n’est pas encore effectif. Si c’est toujours le cas en septembre, Bouygues Telecom s’est engagé à prendre quand même les mesures à sa charge. Il est à noter que les opérateurs ne limitaient pas les mesures de champs, mais ce ne sera peut-être pas le cas de l’ANFR, qui pourrait limiter les mesures de champs aux seuls lieux fermés.

5.Information de Monsieur le Maire sur la suppression de l’antenne au 92 rue François RollandRéponse de la Mairie : “Ils mettront fin au bail de manière prématurée si besoin (attention, il existe un certain délai contractuel), uniquement quand le site du Stade sous la Lune sera mis en service.”

A ce jour nous n’avons de d’informations supplémentaires à communiquer…pas de nouvelles, bonnes nouvelles !

 

Laisser un commentaire