La “maison Camion” est sauvée

La maison du 43 rue Carnot, dite “Maison Camion” du nom de son ancien propriétaire, et son magnifique terrain étaient menacés par un projet de promotion immobilière.

De nombreux riverains nous avaient fait part de leur inquiétude: une telle opération aurait été une catastrophe pour l’équilibre du cadre de vie des riverains cette rue.

Le charme de ce quartier tient à ces maisons et à leur jardins. Nous y sommes tous attachés, que nous habitions en appartement ou en maison. Au delà d’un certain seuil, la disparition des maisons nuit à l’ensemble des habitants et constitue une agression de l’identité nogentaise.

La maison Camion est tout à fait remarquable et son parc offre à cet espace une respiration qui profite à tous les riverains. Elle fait partie de ces atouts qu’il faut protéger, pour le bénéfice de tous.

L’AdN avait obtenu que la voirie du quartier du Coteau, dans un état lamentable, soit rénovée, ce qui a été fait l’année dernière. Ce projet de promotion immobilière qui menaçait la maison Camion a malheureusement rappelé au voisinage que l’équilibre de leur cadre de vie est fragile et menacé en permanence par des intérêts divers.

Lorsque nous avons eu connaissance de ce projet, nous avons donc fait comprendre à toutes les personnes intéressées qu’un tel projet était de nature à dénaturer significativement notre cadre de vie et se heurterait à de très sérieuses résistances de notre part.

Bonne nouvelle: le message a été reçu cinq sur cinq.

Nous sommes aujourd’hui heureux de vous informer que la maison et le terrain sont sauvés. Le projet immobilier a été abandonné. Ce sont des Nogentais ont fait l’acquisition de cette maison durant l’été pour y habiter.

Nous leur souhaitons la bienvenue et nous les remercions, par leur acquisition, de contribuer à la préservation du cadre de vie de l’ensemble du quartier.

5 pensées sur “La “maison Camion” est sauvée”

  1. Vous écrivez “au delà d’un certain seuil…”
    C’est ce seuil à ne pas franchir qu’il faudrait définir et respecter!

  2. c’est une tres bonne nouvelle… et comme le dit Alfred “ténacité,ténacité,ténacité”

Laisser un commentaire