Qui veut bétonner la Maison Camion ?

Au 43 rue Carnot, la maison de l’architecte Jean Camion, par ailleurs écrivain, linguiste et poète, inventeur génial d’une machine à écrire dans toutes les langues du monde, est magnifique. Le terrain est grand.

Mais voilà, Jean Camion n’est plus et la maison est à vendre. On parle d’un projet qui raserait le parc et le bétonnerait à outrance. La maison serait, à terme, menacée.

Bref, tous est en place pour que se rejoue le genre de psychodrame immobilier à rebondissements dont les riverains de tout ce quartier on le secret. Car ce projet menace bel et bien l’équilibre de l’ensemble de ce quartier que tous souhaitent rester pavillonnaire et qui a été considérablement agressé ces dernières années.

Rappelons qu’à quelques mètres de là fut gagnée par l’ACN (AHCN à l’époque) une affaire considérable.

Les riverains avaient pourtant le sourire après la rénovation de leur rue

[article publié avec quelques modifications dans l’écho du coteau numéro 4]

3 pensées sur “Qui veut bétonner la Maison Camion ?”

  1. Une propriété qui va être bétonnée, une de plus!
    C’est de la faute aux promoteurs, et pas du tout
    celle des maires, Nungesser et les autres, qui se succèdent,
    tous ont toujours défendu, les zones dites “pavillonnaires”
    (disparues des POS), les espaces verts, les arbres…
    durant les campagnes électorales.

  2. oui. Comme dit dix neuf, c’est la faute au promoteur. Mais qui donne le permis de construire?
    Fort de ces expériences , les souvenirs sont intacts d’où une grande vigilance, nous sommes certains que les promoteurs sauront rester tout simplement dans le cadre des normes prescrites. Et contrairement au passé, il n’y aura pas de problèmes.
    Pour ceux qui ont la mémoire défaillante ou qui manquent simplement d’information , l’Association est là pour fournir les renseignements voulus sur ce qui s’est passé rue Carnot de 1990 à 2000!

  3. oui. Comme dit dix neuf, c’est la faute au promoteur. Mais qui donne le permis de construire?
    Fort de ces expériences , les souvenirs sont intacts d’où une grande vigilance, nous sommes certains que les promoteurs sauront rester tout simplement dans le cadre des normes prescrites. Et contrairement au passé, il n’y aura pas de problèmes.
    Pour ceux qui ont la mémoire défaillante ou qui manquent simplement d’information , l’Association est là pour fournir les renseignements voulus sur ce qui s’est passé rue Carnot de 1990 à 2000!

Laisser un commentaire