Rejoignez-nous à la réunion publique sur le PLU Mardi 13 Novembre 2012 Salle Charles de Gaulle (19h30)

Mardi 13 novembre, le diagnostic de la procédure d’élaboration du Plan Local d’Urbanisme (PLU) sera présentée lors d’une réunion publique  à 19 h 30 Salle Charles de Gaulle (70 Grande Rue Charles de Gaulle). Lors de cette réunion seront évoqués les principaux constats et enjeux liés au territoire communal. Nous y serons. Venez-y ! Il y sera question du contexte et état des lieux du territoire, historique, morphologie, projets, portrait urbain, environnement, situation du territoire nogentais en Île-de-France et son implication dans la dynamique métropolitaine et régionale. Bonne nouvelle, le PLU est en marche. Mauvaise nouvelle, la concertation commence mal: les associations oubliées, rattrapées à la dernière minute. Pas de plan de concertation les intégrant. Nous demandons un processus de concertation irréprochable !

L’AdN réclame un PLU à Nogent depuis plus de 10 ans

Puisque rien n’a filtré de ce qui sera présenté, nous ne pouvons pas encore porter de jugement sur le contenu de ce diagnostic. Il est cependant permis de s’interroger sur la méthode utilisée.

Rappelons tout d’abord que le PLU nous concerne tous. C’est le document d’urbanisme le plus important. Son contenu déterminera l’évolution des principaux aspects de la ville pour de nombreuses années. Entre autres choses, le PLU remplace l’ancien Plan d’Occupation des Sols (POS).  (voir PLU sur Wikipedia)

Depuis plus de 10 ans, l’Association des Nogentais (AdN) demande l’adoption d’un PLU à Nogent afin d’éviter les dérives qui défigurent la ville chaque jour un peu plus et la transforment en banlieue dortoir –certes de luxe- au profit de quelques promoteurs immobiliers.

Il est plus que temps de doter Nogent d’une vrai politique d’urbanisme. Le PLU est l’outil pour cela.

Mais pas n’importe quel PLU

Mais si nous disons « oui » à un PLU, nous ne disons pas « oui » à n’importe quel PLU.

Le PLU peut en effet être au service de l’épanouissement de la ville et permettre d’augmenter notre qualité de vie, ou, à tout le moins de limiter les dérives de toutes sortes.

Mais, mal conçu, le PLU peut aussi être un véritable désastre pour la ville, autoriser n’importe quoi et aggraver la dérive actuelle vers plus de béton, plus haut, plus grand et plus laid.

Mis aux services d’intérêts étrangers aux habitants, le PLU est un outil redoutable que nous regretterons tous.

Le PLU doit donc être le PLU des Nogentais et pas le PLU des promoteurs immobiliers ou d’autres intérêts plus… subtils.

Une concertation irréprochable ? Ca commence mal !

L’un des moyens à notre disposition pour éviter ce scénario désastreux – que nous avons vu se réaliser récemment dans le projet du Pôle Leclerc  – consiste à faire entendre haut et fort la voix des Nogentais.

Nous demandons donc une concertation irréprochable, à la mesure de l’enjeu.

Or ça commence mal !

Premier constat la Mairie a organisé deux réunions préparatoires à la réunion publique du mardi 13 novembre auxquelles les associations n’étaient pas conviées.

Nous avons donc écrit à Monsieur le Maire pour l’informer de cette fâcheuse situation.

Il nous a proposé d’organiser une réunion pour les associations. Mais à ce jour, aucune date n’a été fixée. Et il est certain qu’une réunion pour les associations ne saurait être suffisante. Nous souhaitons être pleinement associés à ce projet.

Deuxième constat, donc: la description du processus de concertation sur le site de la ville est tout à fait opaque. Or nous sommes tous concernés par ce projet. L’avenir de notre ville va-t-il être décidé en petit comité, avec quelques réunions publiques alibi, plaquettes largement diffusées à grand frais, articles élogieux dans la gazette de Nogent, journal officiel de la municipalité, et enquête publique ficelée à l’avance comme cela a été le cas dans le passé ? Le tout à la hussarde, avec un calendrier n’autorisant aucune réflexion sérieuse ni association de la population ?

Ce scénario, nous ne voulons pas le revoir une fois de plus.

Nous demandons un processus de concertation clair, rigoureux et établit à l’avance

C’est pourquoi nous demandons également au maire de Nogent de nous indiquer le détail de la concertation qu’il souhaite mener sur le PLU et la façon dont il souhaite s’assurer que les Nogentais seront pleinement associés au projet, à commencer par l’AdN.

L’oubli, regrettable, de la consultation des associations dès le départ de ce projet, est de très mauvais augure. Mais un oubli, toujours possible, peut être compensé si des engagements clairs et précis de concertation sont pris et tenus.

Depuis 24 ans nous contribuons à la protection du cadre de vie à Nogent.  Depuis plus de 10 ans, nous réclamons un PLU. Nous comptons bien faire entendre votre voix.

Pour cela, rejoignez-nous.

Venez assister à cette réunion publique et poser toute les questions légitimes et même les plus embarrassantes !

Dernière minute:

Hier soir, lors de la réunion de quartier Beauté-Baltard, le Maire a annoncé publiquement sa décision d’inclure les associations, et notamment l’AdN avec ses deux agréments préfectoraux, dans le processus de concertation relatif aux travaux du PLU. Monsieur le Maire nous a indiqué qu’il “prendrait le temps qu’il faudra” pour que la concertation se déroule correctement avant d’ajouter que “chaque réunion” fera l’objet de compte rendu. Nous avons précisé que nous nous réjouissions d’avoir été entendu, et que nous aborderons “ces réunions dans un esprit constructif mais franc”.

Laisser un commentaire