Dernière réunion de la Commission urbanisme sur la ZPPAUP

Voici un point sur le projet de ZPPAUP après la dernière réunion de la commission urbanisme qui s’est tenue la semaine dernière à la mairie. Rappelons que l’ACN se bat depuis 20 ans pour la préservation du cadre de vie à Nogent et sur le Coteau. Elle est associée aux travaux de la municipalité dans ce domaine notamment du fait de son agrément préfectoral pour l’urbanisme, valable sur l’ensemble du territoire de la commune.

A l’invitation du maire, l’ACN a donc commencé à travailler sur le projet de ZPPAUP qui comprend 2 documents : un règlement et une cartographie qui tout deux seront opposables aux tiers et qu’il convient donc d’étudier dans le détail.

La période des vacances n’ayant pas permis de mobiliser le Conseil d’administration de l’ACN sur ce dossier complexe, nous avons demandé au maire un délai pour travailler sérieusement sur ce dossier. Délai qu’il nous a accordé.

Nous lui avons cependant communiqué il y a une dizaine de jours nos premières impressions de façon informelle, en reprenant les principaux éléments indiquées dans l’article de l’Echo du Coteau reproduit ici, à savoir: le grand intérêt de l’ACN pour ce projet, le défi pédagogique qu’il constitue et la nécessité de procéder à une concertation approfondie pour en garantir le succès.

La semaine dernière, une réunion de la Commission urbanisme de la ville a permis de faire le point sur ce projet qui a d’ailleurs a évolué pendant l’été. Il est important de rappeler qu’à ce stade il ne s’agit précisément que d’un projet, appelé à encore évoluer.

Le maire a indiqué plusieurs éléments importants qu’il a, dans l’ensemble, également évoqué lors du dernier Conseil Municipal.

  • le calendrier d’origine sera revu afin d’intégrer avant l’enquête publique une période de consultation permettant de rassembler les Nogentais autour de ce projet. Cette décision correspond à notre demande et nous parait effectivement fort sage. Un projet de cette importance doit avoir été « débogué » avant d’être placé en orbite et la participation de la population nous paraît à cet égard essentielle.
  • le projet qui nous a été présenté en juillet a évolué dans le sens d’une diminution de la taille de la zone de protection. L’ACN n’a pas encore procédé à un examen minutieux de la cartographie, par conséquent nous nous garderons bien de faire des commentaires à la hâte. Nous estimons qu’avant de nous lancer dans cet examen, notre compréhension du règlement doit être suffisante. Or, précisément…
  • de l’avis général, le règlement n’est pas encore d’une lisibilité suffisante pour éviter des incompréhensions et donc des difficultés pour son adoption. Le maire a donc souhaité que la rédaction du document soit encore améliorée avant qu’il soit considéré comme abouti. Nous ferons dans nos commentaires un certain nombre de propositions d’amélioration à cet égard. Il nous semble en particulier qu’un tel document, inévitablement complexe par certains aspects, doit cependant être suffisamment compréhensible par les citoyens dans ses grandes lignes, ce qui n’est pas encore le cas.
  • l’autre aspect de la nouvelle version préparée par le cabinet qui travaille sur ce dossier concerne certaines prescriptions de détail qui étaient jugée comme trop contraignantes et seront assouplies.

En résumé, à ce stade:

  • Nous nous félicitons que l’ACN soit associée à ce dossier en amont de sa finalisation.
  • Nous finalisons nos commentaires sur la première version du document (le réglement), la seule dont nous ayons eu copie pour le moment.
  • Nous commençons à travailler sur la cartographie.
  • Nous allons formaliser des propositions concrètes concernant l’amélioration du projet et l’association des Nogentais à son élaboration.

3 commentaires sur “Dernière réunion de la Commission urbanisme sur la ZPPAUP

  1. -un objectif à ne pas oublier , entre autres: la Marne, ses rives, ses îles. Il serait peut-être intéressant de faire savoir aux riverains concernés en quoi le classement est un plus pour leur propriété.
    -En quoi, si la Commune a pour devoir de conserver ou de faire conserver ce qu’elle considère comme patrimoine, celle-ci peut AIDER -et de quelle manière-le propriétaire à entretenir ce pour quoi ce qui lui appartient fait partie du patrimoine de la Commune.
    -On pense souvent que le patrimoine , c’est une protection du passé. Si on considère que c’est le critère de qualité et d’originalité qui est d’abord le critère de choix, existe-t-il qqchose de contemporain digne d’être préservé? Ceci pour encourager les créations futures et les promouvoir. Comme chacun sait, le futur , c’est du passé en devenir. (cf le fameux 1%)

Laisser un commentaire