Autoroute: le compte-rendu de la concertation est en ligne

Le compte-rendu des débats organisés par la Commission Nationale du Débat Publique (CNDP) est accessible sur le site de la concertation, ainsi que Jean-Pierre Tiffon, son principal animateur, l’avait annoncé.
 
Je vous livre ici les conclusions du rapporteur:
« Il convient de noter que, loin de procéder par surenchères, de nombreux intervenants ont cherché à élaborer des compromis raisonnables. En choisissant cette voie de la coopération et cette recherche de compromis, ces acteurs du territoire ont fait un pari : celui d’être ainsi mieux entendus par ceux qui décideront dans les prochaines semaines.

La convergence de ces acteurs s’est opérée sur les points suivants:

  • La réalisation d’un projet d’amélioration de l’environnement est opportune et urgente.
  • Ni le scénario A, ni le scénario B en l’état actuel, ne répondent aux attentes exprimées sur les territoires.
  • Un projet, permettant de garantir les objectifs de réduction des nuisances sonores et de limiter les impacts visuels et écologiques sur le territoire, a été esquissé pendant la concertation. Sa finalisation semble à portée de main.
  • La réalisation des projets complémentaires (circulations douces, aménagement des voiries locales et des terrains annexes) est nécessaire et suppose d’approfondir les discussions dans les communes ou entre les communes concernées.
  • Les décisions concernant le lancement officiel du projet sont attendues avec une réelle impatience.
  • Le prolongement du travail de coopération engagé entre l’équipe projet et les acteurs de la concertation est souhaité. »
Cela reprend bien, à première lecture, l’essentiel des positions consignées dans le communiqué du 28 novembre 2006 du bureau élargi du Comité de défense des riverains et des associations signataires, dont l’ACN.
 
Ce compte-rendu a été rendu public quelques jours après la réunion du Comité de défense des riverains du tronc commun A4/A86 qui s’est tenu le 24 janvier dernier à la mairie de Joinville. Bien entendu, l’ACN y a participé, entouré notamment d’élus Joinvillais (Georges Nérin, maire adjoint, Benoît Willot, conseiller municipal, Michel Laval, conseiller municipal), de Jacques J-P Martin, d’Olivier Capitanio, adjoint au maire de Maison Alfort, et des représentants associatifs de Joinville et Champigny.
 
Nous y avons appris que le préfet de région, Bernard Landrieu devait recevoir les maires concernés, le préfet du département, les responsables de la DRE et Jean-Pierre Tiffon le vendredi 26 janvier pour évoquer le sujet.
 
Les associations et les riverains seront quant à eux reçus vers le 15 février.

One thought on “Autoroute: le compte-rendu de la concertation est en ligne

  1. Si nous voulons vraiment réduire les nuisances de toutes sortes les plus importantes , l’A 86 doit être à péage pour les poids lourds et un péage vraiment dissuasif , la Francilienne devait éviter justement aux poids lourds de transiter par l’A 86 ; or très peu l’empreinte et notamment tous ceux qui viennent des Pays- Bas , de l’ouest de la Belgique et du Nord de la France , pour ce qui concerne notre département .Si nous laissons faire aujourd’hui un retour en arrière ne sera qu’illusoire .Il faut arrêter de se voiler la face .
    Salutations .

Laisser un commentaire